© 2013 Martin wpid-20131219_161831.jpg

Jour 2

Un moteur en panne, puis le second qui explose, le pilote annonce l’amerissage forcé à deux cents kilomètres des côtes, l’avion plonge, nous fermons tous les yeux, machoires crispées, ongles plantés dans les accoudoirs. Lorsque nous ouvrîmes les yeux, du bleu à perte de vue, un peu deboussolés nous cherchâme du regard autour de nous pour ne trouver que plus de bleu, de l’eau, un arbres, puis deux, ha oui… le crash n’étais qu’un rêve, ou peut étre était-ce cela…
image

le rêve…

2 Comments

  1. Posted 20 décembre 2013 at 22 h 33 min | #

    En même temps, comme il n’y a pas la température sur la photo, on peut tout à fait imaginer qu’en fait vous avez exactement le même temps qu’ici à paris … bon ok … la mer en plus … bon ok … les palmiers en plus … bon ok … les vacances en plus … GRRRRRRRR !!!

  2. Posted 20 décembre 2013 at 22 h 34 min | #

    et en même temps je me dis que vous êtes in da place histoire que ce soit déjà bien chaud quand j’arrive