Jusqu’au bout du bout

Dernière étape pour rejoindre le bout du bout de notre road trip : Istambul. Frontière romano bulgare passée, bière de « fêtons ça » avalée, nous avons monté le campement pas loin de la ville de Ruse (marrant comme nom) dans une plaine à perte de vue.

Bonne surprise du matin des pêchers autour de la tente : bonne nouvelle pout le petit dej ! En route pour les montagnes bulgares, ravitaillés en vitamines.

Les montagnes bulgares, c’est : des virages, des forêts, des statues de pierre d’un autre temps plantées au milieu de nulle part, et des petits bleds tout en pierre paumés au milieu.

Quelques lacets et courbes rapides plus tard, longue ligne droite, coup de tampon turc sur le passeport, longue ligne droite, chaleur à crever et arrivée en début de soirée à Istambul.

En termes de bout, à partir de maintenant, tous les kilomètres que nous ferons nous rapprocheront de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>